CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais
Un comité créé par
Browse Author by Aurelia Dejulliard
View Post

Du 13 septembre au 5 octobre : « Tous Japonais » au Musée Chaillot

Dans le cadre de Japonismes 2018, la grande tradition japonaise du kabuki sera représentée par la compagnie Karas de Saburo Teshigawara, par le Tokyo Metropolitan Theatre d’Hideki Noda, et par une soirée sous influence hip hop composée autour de la très originale compagnie Tokyo Gegegay et de deux chorégraphes français – Jann Gallois, artiste associée à Chaillot, et Kader Attou – invités à créer pour des interprètes japonais.

 

En savoir plus

View Post

Du 24 juillet au 24 septembre : Exposition 300 ans de création à Sèvres, porcelaine de la Cour de France

Après le Suntory Museum of Art à Tokyo, le Museum of Oriental Ceramics à Osaka, la 3e étape de cette exposition itinérante est au Hagi Uragami Museum à partir du 24 juillet. Les plus prestigieuses productions de la Manufacture de Sèvres y sont présentées jusqu’au 24 septembre 2018.

 

L’exposition est l’occasion unique de présenter au public japonais, une collection de 150 chefs-d’œuvre, témoignages de la production historique de la Manufacture depuis le 18e siècle mais aussi d’une créativité sans cesse renouvelée grâce aux dialogues ininterrompus avec les plus grands artistes.

L’exposition sera ensuite accueillie à Shizuoka, étape finale de cette itinérance.

View Post

Juillet 2018 : Lancement des Japonismes 2018

Faisant référence à la première ferveur des artistes français pour la culture japonaise au 19ème siècle, les Japonismes 2018 s’installent à Paris, en Île-de-France et dans toute la France pour nous faire vivre à travers du sport, de la danse, des concerts, des expositions une immersion totale dans la culture japonaise. Cet événement permet de resserrer les liens étroits entre la France et le Japon et de mettre en avant un goût commun pour l’art et l’esthétique.

 

Dans la région parisienne, plus d’une cinquantaine d’événements auront lieu dans les plus grandes institutions culturelles de la capitale et sa périphérie : le Centre Pompidou, la Philharmonie de Paris, le musée des Arts Décoratifs, Chaillot Théâtre national de la Danse, la Grande halle de la Villette, la Maison de la culture du Japon à Paris, le Théâtre national de la Colline, la Cinémathèque française, le Théâtre de la ville etc…

 

En savoir plus

View Post

12 juillet 2018 : Soirée sur le thème « Voyage au Japon »

Le collectif Les Soirées Dessinées fera entrer en résonance ses travaux avec ceux de Louie Talents sur le thème du voyage au Japon. Entre performance et exposition, ce groupe de dessinateurs régulièrement invité dans les plus grands musées (Centre Pompidou, Musée d’Orsay, Musée Guimet…) nous fait voyager par ses coups de crayons aussi originaux que dépaysants.

 

En savoir plus

View Post

23 juin 2018 : L’Espace MA, tiers-lieu atypique, vous ouvre ces portes…

C’est l’occasion de vous présenter les projets en cours et ce qui va avoir lieu dans ce lieu la saison prochaine : des ateliers d’arts plastiques, de couture, de cuisine, du yoga, des séances de ciné-club, des conférences, des groupes de parole et bien d’autres surprises pour la rentrée… Ces portes ouvertes seront l’occasion de nous découvrir et de nous faire part de vos envies et folies autour des thèmes sur la créativité, bien-être, développement durable, autonomie et projets collaboratifs. Les idées foisonnent et se multiplient à l’Espace MA !

 

N’hésitez pas à venir en famille ou entre ami.e.s, partager un moment «MA » de détente et d’échange !

View Post

La robotique au coeur de la 10ème édition de Japon Infos

Dans ce numéro, découvrez un dossier complet à propos de la robotique au Japon. 
L’intelligence artificielle se rapproche de plus en plus et représente une véritable solution viable à de nombreuses questions comme l’emploi, l’aide à la personne ou les déplacements.

L’HORLOGE DANS LE CIEL

Ce mois-ci, notre double-page illustrée par les Éditions issekinicho sera dédiée à l’impressionnante horloge signée Ghibli placée au pied du siège de Nippon TV à Tôkyô.

PORTRAIT D’UN GARDIEN DU PATRIMOINE VIDÉO-LUDIQUE NIPPON

Notre portrait du mois est consacré à Joseph Redon, président de l’association Game Preservation Society à Tôkyô. Il parle de la collecte et de la conservation des jeux vidéo au Japon. Découvrez également l’histoire derrière la création de l’association et l’origine de son ambition de préserver la culture du jeu vidéo sur l’Archipel.

 

En savoir plus

View Post

15 juillet 2018 : Touken Ranbu : The Musical « Atsukashiyama Ibun 2018 Paris »

The Musical Touken Ranbu – Atsukashiyama Ibun 2018 Paris est une épopée fantastique où le cours de l’Histoire du Japon se trouve menacé par des criminels mystérieux maîtrisant l’espace et le temps. C’est au Moyen-Âge que les forces en présence devront s’affronter.

 

L’histoire de The Musical Touken Ranbu – Atsukashiyama Ibun 2018 plonge le spectateur dans l’univers épique du Japon féodal. Inspirés de faits historiques, le contexte riche sur lequel repose l’histoire apporte une profondeur unique au spectacle. The Musical Touken Ranbu – Atsukashiyama Ibun 2018 offre un équilibre remarquable entre tradition et modernité. Pareil à l’histoire qui jongle entre présent et passé, les costumes, chorégraphies et chansons puisent leurs inspirations aussi bien dans la tradition artistique que dans la j-music moderne. La mise en scène et les chorégraphies s’inspirent notamment du chambara – ce genre cinématographique de la bataille de sabre féodale – en reprenant son rythme particulier qui alterne des scènes d’attente avec des combats de sabre très rapides.

View Post

du 8 au 9 septembre : « Sur le fil » – Archives Nationales

Une coutume veut, au Japon, que l’on écrive les vœux parce que c’est important de les visualiser. Nous pensons que les mots dans l’écriture sont une force de volonté. En brodant mes vœux, je les écris, je les grave, je les imprime de toutes mes énergies pour donner aux gens du bonheur par mes œuvres. C’est pour ça que je suis née. Vis en ce monde.
Rieko Koga

Aux côtés de la création des vœux, d’autres œuvres de l’artiste seront aussi présentées ainsi que des documents provenant des fonds des Archives nationales, notamment de filatures et de manufactures du XVIIIe siècle, issues du Conseil et Bureau du commerce.


Pour envoyer votre vœu en 80 lettres maximum en lettres capitales avant le 10 juillet :

  • par courrier à l’adresse suivante : Archives nationales à l’attention d’Anne Rousseau, 59 rue Guynemer/90001 _ 93383 Pierrefitte-sur-Seine Cedex ;
  • par mel à : vœux.traversees@culture.gouv.fr ;
  • en le déposant à l’accueil du musée des Archives nationales au 60 rue des Francs-Bourgeois, Paris 3e.
View Post

Jusqu’au 16 juin : Rieko Koga – « Un Fil Immaculé »

Le fil brodé de Rieko Koga est vivant, en constant mouvement. Il compose une ligne qui viendrait tracer les contours d’une histoire. Le tissu se fait alors seconde peau, une page blanche sur laquelle l’aiguille seule, brode.

 

Le travail de broderie et d’installations textiles de Rieko comporte une dimension méditative et spirituelle très forte. En effet, pour l’artiste, qui a grandi dans un quartier comportant de nombreux temples bouddhistes, à Tokyo, les textiles, qui font le quotidien de sa vie, apportent, par leur légèreté, leur douceur, leur origine naturelle, un sentiment de paix et de sérénité proche de l’idée qu’elle se fait du sacré.

View Post

7 juillet 2018 : Vernissage de « Carnet Sans Âge : n°19 – Japon », en présence de l’artiste

Pour ce carnet de voyage, il recourt à des formes qui lui sont personnelles. Deux dessins d’enfants tracés au dos d’une photo de sa mère deviennent trames, lignes directrices à partir desquelles il écrit, trace, nous fait vivre son voyage. Les bribes de textes comme les petits points qui composent la grande majorité de son travail laissent entrevoir la curiosité de cet artiste voyageur mais également un plaisir du dessin que Louie Talents cultive depuis son enfance, lorsque, puni dans le coin de la classe, il griffonnait sur les murs.

 

Les dessins de « Carnet Sans Âge » ramènent aux carnets de voyage des grands voyageurs. S’ils nous guident dans les pas de l’artiste à travers Kyoto, Osaka ou Tokyo, ils nous transportent aussi dans l’enfance de Louie Talents, où est née sa passion pour le dessin.