CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais
Un comité créé par

Mandel & Associés

Le Cabinet d’Avocats MANDEL-ASSOCIES a été, dès la fin des années 1970, un des premiers cabinets de la place de Paris à représenter des entreprises japonaises pour leurs investissements en France.

Depuis cette date, nous continuons à conseiller et assister les sociétés japonaises souhaitant s’implanter en France, ainsi que les filiales françaises d’entreprises japonaises déjà installées dans l’Hexagone, et ce dans les principaux domaines du droit des affaires : droit des sociétés, droit du travail, droit des contrats et de la distribution, droit de la propriété intellectuelle et droit de l’immigration économique.

Nous avons une longue expérience dans le domaine des affaires franco-japonaises, qu’il s’agisse de conseiller une entreprise japonaise sur le choix de la meilleure forme de société pour ses opérations en France, d’assister des cadres dirigeants ou des salariés japonais pour leur permettre de venir travailler et séjourner en France avec leurs familles, d’expliquer à un employeur japonais les complexités et subtilités du droit du travail français ou encore de protéger et défendre les actifs de propriété intellectuelle des sociétés japonaises via notamment des dépôts de marques françaises et de l’Union européenne, la rédaction d’accords de licences ou la conduite d’actions judiciaires en contrefaçon.

Nos avocats associés se rendent très régulièrement au Japon et connaissent bien la culture et la mentalité japonaises.

Notre équipe se compose également d’une avocate française spécialiste du Japon, qui parle et écrit couramment le japonais, et qui est titulaire d’une licence en langue et civilisation japonaises obtenue à l’INALCO.

A ce titre, nous pouvons donc communiquer avec nos clients japonais dans leur langue, mais aussi en anglais et en français.

Par ailleurs, le Cabinet MANDEL-ASSOCIES accompagne ses clients français souhaitant développer leurs activités ou s’implanter au Japon. Dans ce cadre, nous avons signé une convention de correspondance organique avec le Cabinet AKASAKA INTERNATIONAL LAW PATENT & ACCOUNTING OFFICE, basé à Tokyo (Japon) et qui est composé d’avocats japonais maîtrisant parfaitement le français.

Nous entretenons également, depuis plus de 30 ans, des contacts étroits et réguliers avec d’autres Cabinets d’avocats japonais réputés basés à Tokyo, à Osaka et à Kobé.