CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais
Un comité créé par
Browse Author by Aurelia Dejulliard
View Post

Résumé de la réunion des membres du 12 mai 2020

Programme:

  • “Hitachi  Vantara: Sharing insights about how our clients are responding to the COVID-19 crisis and measures they are putting in place to in respect to social distancing and prevention of the virus at the work place. We will also provide an overview of Hitachi’s digital solution which is being adapted by some of our clients. The solution utilises infrared cameras and 3D Lidar technologies to monitor the health conditions of their employees and the sanitary conditions of the workplace.” by Shinji KAMATA, Director, Hitachi Vantara EMEA.
  • “La Saison de la France au Japon – From Momijis 2021 to Sakuras 2020.”  by Diane JOSSE, General Commissioner for Saison de la France au Japon, Institut Français
  • Education First: Free e-learning offer FNE options for employers : How to access government funds to train at no additional cost furlough employees.”  by Soline LAFORCADE, DG France 
  • CSI Leasing France: Conserve your CASH by leasing IT equipment! Financial solutions to keep your business active with technology.” by Tomoko KUKITA, Sales Executive Japan Desk, CSI Leasing France
View Post

【Ministère Français】Information sur le déconfinement : Soutien du gouvernement aux entreprises

  1/ Directives publiées par le gouvernement français concernant le déconfinement

Suite à l’annonce par le Président de la République le 13 avril dernier de la réouverture progressive des écoles, le Gouvernement a élaboré un plan de déconfinement progressif et appelé à une reprise pleine et entière de la vie économique en France à compter du 11 Mai prochain.

REPRISE DE LA VIE ECONOMIQUE EN FRANCE ( Lundi 11 mai 2020)

2/ Mmsures d’accompagnement des entreprises

Le Gouvernement a élaboré un plan de déconfinement progressif et appelé à une reprise pleine et entière de la vie économique en France à compter du 11 mai prochain, suite à l’allocution du Président de la République le 13 avril dernier.

MESURES D’ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES ET DES SALARIÉS IMPACTÉS PAR LE COVID-19 ( Situation au 11 mai 2020 )

3/【Le Ministère du Travail】Décret n° 2020-548 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Un décret du 11 mai 2020 reprend de nombreuses dispositions déjà prévues par le décret du 23 mars 2020, vient également ajouter de nouvelles mesures afin de faire face à l’épidémie de Covid-19. (Lire la suite)

4/【Le Ministère du Travail】Protocole national de déconfinement pour les entreprises pour assurer la sécurité et la santé des salarié

La reprise de l’activité est essentielle et elle doit nécessairement se faire dans le respect de la protection de la santé des salariés. Pour cela, le ministère du Travail a publié un protocole national de déconfinement pour aider et accompagner les entreprises et les associations, quelles que soient leur taille, leur activité et leur situation géographique, à reprendre leur activité tout en assurant la protection de la santé de leurs salariés grâce à des règles universelles.  (Lire la suite)

5/【Le Ministère du Travail】Reprise de l’accueil en formation : outil d’aide à la décision

Recommandations et conseils à destination des acteurs intervenant dans le champ de l’apprentissage et la formation professionnelle continue. (Lire la suite)

6/Cinquième Comité interministériel du Tourisme ( 14 mai 2020 – Discours )

Le 5ème Comité interministériel du tourisme s’est tenu la semaine dernière sous la présidence du Premier Ministre, Edouard Philippe. Le GNI et l’Umih confirment les mesures annoncées par Edouard Philippe au terme de la réunion. (Lire la suite)

View Post

ROUTE X : What is French startup ecosystem?/collaborated with Choose Paris Region

original web site

And Ms.Xing, from Paris, will kindly introduce Safe Travel Challenge, which is an acceleration program for world startups to develop smart solutions to reshape the airport industry, supported by Groupe ADP and Choose Paris Region.

For details, let’s confirm as below : https://www.safetravelchallenge.com/

If you are as below, Please join us!!

◆ Interested in French startup ecosystem, which is the most advancing one in the world

◆ Plan to develop new businesses or to spread your business to the world

◆ Interested in joining acceleration programs

This event will be held in Japanese but we have person who can speak English , so you don’t worry about that !

Also if you want to make Japanese friends related in Startups , please join us !!

Please register event from here

Time table

19:00~19:45

“What is French startup ecosystem?” by RouteX Inc. COO Masahiro Tsukao

19:45~20:15

“Safe Travel Challenge collaborated with Groupe ADP” by Choose Paris Region Xing You

20:30 Closing

– collaborated by Choose Paris Region

– community partner: Facebook Developer Circle in Japan

View Post

【EDUCATION FIRST】Le développement des compétences : un axe stratégique de sortie de crise

Dans ce contexte, le groupe Education First a instauré le télétravail pour son personnel. Cette décision s’accompagnant d’un certain nombre de défis, nous avons réfléchi aux moyens de vous aider à minimiser l’impact sur votre activité et à maintenir la motivation de vos collaborateurs et de contribuer à notre échelle:

1/ Dans ce contexte exceptionnel, nous vous offrons 1 mois d’accès gratuità notre Ecole en Ligne * afin que vos collaborateurs puissent bénéficier de nouvelles opportunités d’apprentissage, en améliorant notamment leurs compétences en anglais. Inscription

2/ Nous vous offrons également 1 mois d’accès gratuit à la plateforme Hult Online Self Study*, avec un contenu très vaste pour développer vos soft skills, du leadership à la méditation en pleine conscience.

L’offre comprend :

  • “Le Development Mapper” un outil qui aide chacun à identifier et comprendre ses besoins en matière de développement personnel.
  • Virtual Ashridge : l’accès à notre bibliothèque en ligne qui offre plus de 2,000 heures de contenus, disponible en vidéo, audio et textes
  • 2 formations en-ligne (chacune de 4-6 heures), disponible 24/24, 7/7.
  • La Certification Hult – Ashridge pour chaque formation complétée.

Pour en savoir plus : https://www.hult.edu/en/executive-education/programs/online/

NB 1 :  EF est désormais référencé parmi les offres d’apprentissage en ligne, pour l’apprentissage de l’anglais, après avoir été sélectionné parmi des centaines d’entreprises de tous les secteurs suite à l’appel de notre secrétaire d’Etat chargé du numérique @Cedric O.

NB 2 : EF a été retenu parmi les 150 partenaires qui ont répondu à l’appel à contributions lancé par Muriel Pénicaud et Jean-Marie Marx , le Haut-commissaire aux compétences, et en lien avec les Régions, afin de mettre à disposition des CFA et des organismes de formation, gratuitement pendant la durée de la crise, des ressources et des contenus pédagogiques.

NB 3 : EF et TendanceHotellerie.fr se sont associés pour assurer la continuité pédagogique des apprentis et pour maintenir les compétences linguistiques des acteurs de l’hôtellerie. Notre offre solidarité a ainsi été validée par le réseau professionnel de l’hôtellerie et est visible aux CFA privés et publics du secteur mais également aux entreprises du secteur Hôtellerie.

NB 4 : L’ ANAF (Association Nationale des Apprentis de France) a listé cette offre solidaire pour permettre à ses membres de bénéficier d’outils pour faciliter la continuité de leurs activités.

NB 5 : L’association EdTech France a retenu nos solutions aux côtés d’entreprises de la filière du numérique éducatif  pour apporter un soutien aux personnels enseignants et administratifs, aux familles, ainsi qu’à tous les apprenants, l’enjeu majeur étant  aujourd’hui d’assurer la continuité pédagogique pour chaque apprenant.

*Offre valide jusqu’au 30 mai 2020

  • A propos d’ EF

Reconnus par les Ministères du Travail et de l’Economie et des Finances, les programmes de formation linguistiques de notre Groupe s’inscrivent dans ce dispositif et permettent de maintenir, développer et de valider les compétences linguistiques des salariés grâce à notre école en ligne EF English Live.

Qu’il s’agisse d’améliorer, de renforcer, de perfectionner son anglais dans des thématiques particulières et/ou sectorielles, notre méthodologie rassemble les meilleures approches pédagogiques (approche actionnelle, classe inversée, apprentissage par la tâche et microlearning) pour garantir un enseignement personnalisé, immersif, communicatif, et interculturel.


Encadré par un professeur de niveau natif, l’apprenant va interagir avec lui à distance, s’exercer en ligne à des travers des exercices interactifs contextualisés et guidés, échanger avec des apprenants du monde entier, et valider ses acquis au fur et à mesure de l’avancée de son parcours.

L’équipe EF Corporate Solutions France se tient à votre disposition pour vous accompagner dans la mise en place de ce dispositif.

EF Japan travaille avec un certain nombre des sociétés japonaises comme All Nippon Airways, Japan Airlines, Japan Railway Group, and AXA Insurances, Faurecia, KPMG,… .

View Post

IRIS OHYAMA : Un don de 500 000 masques à la France et une production de masques Made In France dès Octobre 2020

Pionnier dans la fabrication d’équipements en plastique pour la maison, dés or mais fabriqués en France, le groupe est également depuis longtemps un acteur majeur dans la production de masques de protection. Ses usines en Chine s’affairent d’ailleurs à produire chaque jour depuis le début de cette pandémie des millions de masques distribués sur les marchés chinois et japonais , mais également aux gouvernements de ces pays.

En savoir plus

View Post

COVID-19: ADP et Choose Paris Region lancent un appel à projet d’innovation “Safe Travel Challenge”

Le Groupe ADP et l’agence Choose Paris Region lancent un appel à projet pour identifier, qualifier et tester de nouvelles solutions qui permettront d’accompagner la reprise progressive du trafic aérien. Les entreprises ont jusqu’au 20 mai 2020 pour candidater.

Objectif : identifier, qualifier et tester de nouvelles solutions qui permettront d’accompagner la reprise progressive du trafic aérien tout en redonnant confiance aux passagers, sur l’ensemble de leur parcours, depuis leur domicile jusqu’à l’aéroport, ainsi qu’aux professionnels exerçant leurs activités sur ces plateformes.

View Post

【La DG Trésor】L’Actualité liée au COVID19 au Japon

·         Mesures à destination des TPE et PME touchées par l’épidémie de COVID19 au Japon (8 avril) : liste élaborée à partir des documents publiés par le gouvernement japonais relatifs aux mesures prises dans le cadre de la réduction des risques économiques liés à la crise sanitaire du COVID-19. Exercice mené en partenariat avec la Communauté French Tech Tokyo.

·         Troisième plan d’urgence économique historique de près de 1000 Mds USD dans le cadre de la déclaration de l’état d’urgence (10 avril) : au fur et à mesure de l’avancée de l’épidémie, ce ne sont plus seulement les secteurs du tourisme, de la vente, de l’événementiel et du transport aérien qui sont touchés, mais l’ensemble de l’économie qui entrerait en récession. La décision, prise le 7 avril, de déclarer l’état d’urgence et de limiter les déplacements de la population – confinement léger et volontaire « à la japonaise » – exercera un impact négatif supplémentaire sur le 2ème trimestre. Nomura a révisé de -0,2% à -4,8% la croissance japonaise en 2020 tandis que BNP Paribas a évalué l’impact d’un confinement d’un mois à Tokyo à -0,7 point de PIB annuel.

·         COVID-19 et transport aérien : impact et mesures de soutien au Japon (15 avril) : la situation du secteur japonais du transport aérien se dégrade fortement depuis début mars. Les dernières estimations portent à 2000 milliards de yen les possibles pertes des compagnies aériennes sur 2020. Chaque semaine, ANA et JAL annoncent de nouvelles suspensions de vols, internationaux comme domestiques. Les principaux aéroports sont également très touchés. En réponse, le gouvernement a introduit dans le 3ème plan de mesures économiques des dispositions spécifiques au secteur aérien.

·         COVID-19 – Chronologie des impacts et mesures dans les transports, la construction et l’énergie au Japon (21 avril) : cette page présente la chronologie des conséquences de la pandémie de COVID19 au Japon dans les secteurs des transports, de la construction et de l’aménagement, de l’énergie, de l’environnement et du climat, ainsi que les mesures prises par le gouvernement dans ces secteurs. Les informations, non exhaustives, sont basées sur le suivi quotidien de la presse japonaise et les échanges avec les autorités locales.

·         Impact de l’épidémie de COVID-19 sur les secteurs pharmaceutique et cosmétique au Japon (22 avril) : plutôt bien positionnée sur la production d’équipements médicaux (ciblant en priorité le marché national) et le développement de traitements contre le COVID-19, l’industrie pharmaceutique japonaise n’en reste pas moins vulnérable, car dépendante de ses importations massives de composants étrangers. Le secteur cosmétique est beaucoup plus fortement affecté par la crise, tant sur son premier marché étranger qu’est la Chine, que sur son marché intérieur.

·         Impact de l’épidémie de COVID-19 sur le secteur automobile au Japon (22 avril) : l’industrie automobile japonaise, qui représente 20% de la valeur des exportations nationales, est en situation de crise face à l’épidémie du covid-19 et aux mesures de confinement : rupture des chaines d’approvisionnement depuis la Chine ; arrêt de la production, dès février, sur le marché chinois, puis en Europe, en Amérique du Nord, ou encore en Inde et en Asie du Sud-Est, ainsi qu’au Japon ; chute des ventes liée à la baisse de la demande mondiale ; et baisse du cours boursier, malgré un léger redressement pendant la deuxième quinzaine de mars.

·         COVID-19 : 4,5 milliards d’euros pour le secteur agricole et agro-alimentaire au Japon (22 avril) : le volet du plan de soutien à l’économie japonaise consacré à l’agriculture met l’accent sur l’élevage, le maraîchage et les productions à haute valeur ajoutée fortement pénalisées par la chute du tourisme et des exportations vers les autres pays d’Asie. Il prévoit également des mesures pour pallier le manque de main d’œuvre dans le secteur agricole et agro-alimentaire.

Le service économique continuera de suivre les conséquences de l’épidémie au Japon et de publier des informations, dans un dossier spécial COVID-19 régulièrement actualisé.

Le service économique publie également une veille économique générale Japon/Corée (toutes les deux semaines), une revue d’actualités Japon sur les secteurs énergie, environnement, transport et construction (toutes les deux semaines), et une lettre sur le secteur agroalimentaire (tous les mois). Les dernières éditions contiennent des informations relatives aux conséquences économiques de l’épidémie de COVID-19.

S’agissant du dispositif de soutien à l’économie adopté par les autorités françaises, vous trouverez ci-joint, une version à jour des mesures de soutien et d’accompagnement mises en place en France depuis le début de la crise sanitaire, sous la forme de fiches récapitulatives (en versions FR et EN).

A l’attention particulière des personnes, notamment au sein des entreprises japonaises établies en France, qui s’expriment en anglais, notez svp que ces informations sont également consultables depuis le site Web www.choosefrance.fr en EN (constamment mis à jour).

Et bien sur les stratégie de déconfinement. 

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/strategie-de-deconfinement

【La DG Trésor】Japon-Service économique régional de TOKYO

https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/JP

View Post

Résumé de la réunion des membres du 14 avril 2020

Voici les grandes lignes de ces échanges.

  • Avec le soutien  de M. Shingo Suzuki, Directeur Général d’IMACREA :

IMACREA, membre depuis 2019, est une société spécialisée dans le travail à distance. Elle regroupe un réseau globale de 50 000 personnes connectées et propose des services de types centres de contact, outsourcing, aide à l’introduction du télétravail. C’est une activité qui est pleinement dans l’air du temps compte-tenu du contexte de distanciation sociale imposé par le confinement.

  • Prochain départ de M. Tsuyoshi Goto, Managing Director, Mizuho Bank France.

Il a réussi à faire 100% de téléworking. Il va bientôt rentrer au Japon et être affecté à Nagoya à partir d’avril. Il s’occupera des grands comptes comme Toyota. Son successeur. M. Hiratsuka, anglophone, arrivera un peu plus tard que prévu suivant la situation de la crise et  prendra sa suite au Conseil  d’Administration au CEFJ.

  • « La naissance d’un nouveau consortium français face au COVID-19 » par M. Laurent Dublanchet, Vice-President, European & International Affairs, Air Liquide.

Ce consortium regroupe Air Liquide, Valeo, Schneider et PSA suite à la sollicitation du gouvernement français pour répondre aux besoins urgents en équipements médicaux dans les hôpitaux.  Dans l’ensemble de ses activités, Air Liquide réalise 20% de son CA dans le domaine de la santé. Il fournit notamment les hôpitaux en respirateurs et en oxygène médical. L’objectif de ce consortium est d’augmenter dès mi-mars la production de respirateurs (Air Liquide médical systems basé à Antony) et de passer à 1000 unités par mois, pour monter à 10 000 respirateurs d’ici mi-mai en collaboration avec ses 3 partenaires. Air Liquide a mobilisé 240 collaborateurs supplémentaires pour multiplier par 30 la capacité de production.  Après mi-mai, en 2ème étape, le consortium pourra répondre à d’autres demandes à l’international. Le siège d’Air Liquide est à ce jour 100 % en télétravail et les sites de production sont en fonctionnement. Les compétences complémentaires des membres du consortium permettent la sécurisation des approvisionnements en composants électroniques et du lean manufacturing.

Communiqué de presse officiel

  • « L’humain au cœur des dernières mesures prises par le groupe Shiseido en réponse au COVID-19 » par M. Frank Marilly, Président & CEO, Shiseido EMEA.

Le Groupe Shiseido a été très sollicité dernièrement par les médias au sujet des mesures internes et externes prises par le groupe. Il s’est engagé très rapidement à imposer le confinement à ses salariés avant les annonces gouvernementales du vendredi 13 mars. « People first », « l’humain d’abord » fait partie du manifeste du groupe regroupant 8 valeurs. En termes de mesures, il a assuré le maintien des salaires pour la France et les autres grands pays européens. Il salue d’ailleurs les actions du gouvernement français venant en aide aux salariés en chômage technique car dans certains pays cette assurance par l’Etat n’est pas possible. Les salariés du groupe sont très actifs et participent à de nombreuses initiatives : la Digital Academy diffuse près de 700 cours par jour. Une hotline psychologique en partenariat avec Axis mundi, met à disposition des psychothérapeutes et des coachs. Si elle n’est pas très utilisée à ce jour, elle sera probablement très utile à la sortie du confinement en cas de contrecoup psychologique. Le télébabysitting permet aux salariés de se prêter main forte entre eux pour distraire les enfants. En externe, le groupe a fait des dons importants à la Croix Rouge en France et dans d’autres pays européens. Les usines de parfumerie dans le Loiret ont réorienté leur production pour la fabrication de gel hydroalcoolique. Le groupe souhaite participer à l’effort national en quantité industrielle. Sur la base du volontariat une quarantaine de salariés fournissent en gel les EHPAD et les hôpitaux sous le contrôle de l’Agence Nationale de Santé.

  • Le CEFJ maintient le cap sur ses projets même en période de confinement, celle-ci doit être mise à profit pour envisager l’après crise, car l’avenir sans projets est dénué d’avenir.

1. SCC (Startups Creativity Challenge)

par M. Frédéric Jonchet, General Manager & Aïna Randriamalala, Directeur Associé d’Eiko Group.

Le SCC poursuit sa lancée et prépare sa 2ème édition. Une équipe a été constituée autour de plusieurs pôles de compétences : Sineora pour la veille et la détection de startups, le CEFJ pour son rôle de facilitateur et de connecteur, Eiko pour la communication et Matrice en tant qu’incubateur.

3 grandes thématiques:

  • why not Japan / why not France : acculturation aux ecosystems des deux pays
  • Get ready for Japan / France : proposer des outils et des contenus pour passer à la prochaine étape
  • Settle in Japan / France: encadrer leur implantation

L’objectif de cette 2ème édition porte sur la constitution de groupes de travail autour d’une thématique menés par des grands groupes et l’embarcation d’une sélection de startups pour travailler sur des projets qui seront présentés le 3 décembre à la Station F. A ce jour, Thalès a pris le sujet de la cybersécurité, d’autres thèmes comme l’environnement, la foodtech, l’énergie sont à prendre. L’équipe travaille également sur une convention qui formalisera l’ensemble du programme et définira le cadre des relations entre les grands groupes et les startups. En parallèle Eiko groupe va tout à long de l’année créer des supports de communication pour donner une visibilité au SCC ; le format des podcasts permettra au SCC de donner la parole à différents types d’acteur de l’innovation. Leur production sera lancée à la fin du confinement. Ce programme s’étalera jusqu’en 2021 avec l’ambition d’organiser la 3ème édition au Japon pour la restitution de cette collaboration inédite entre la France et le Japon.

2. Deux membres montrent leur intérêt pour le SCC :

  • Mme Marion Paradas, Vice-Présidente Relations Internationales, Thalès :

Thalès appuie les hôpitaux sur les questions de la cybersécurité car ces derniers font l’objet d’une recrudescence d’attaques et de virus sur leur système d’information.

  • Mme Yumi Komura, Paris Food Department Manager, Marubeni :

Marubeni est une Shosha, grande maison de commerce, représentatives au Japon, active dans le domaine agro-alimentaire spécialisé dans les matières premières jusqu’aux produits manufacturés. Ils se sont donnée pour mission de répondre à un challenge : comment nourrir les populations d’ici 2050 compte tenu de la hausse démographique mondiale.

  • Conférence « Disruption digitale & Beauté » par Mme Nousha Saint Martin, CEO, F&JP

La 1ère réunion de travail a eu lieu avec Shiseido et l’agence Nelly Rodi. Le prisme du digital a été choisi car le secteur des cosmétiques est particulièrement dynamique au travers de ses nouvelles applications (IoT , big datas, social cloud, réalité augmentée). Au programme de cette conférence, les news players & game changers, 4 tables rondes avec différents acteurs présentant leurs réponses à ces méga trends sous l’axe France Japon. Le groupe de travail est toujours actif malgré le confinement et reste ouvert à d’autres contributeurs.

  • Avec le  soutien de Mme Nelly Rodi, Fondatrice de l’Agence Nelly Rodi et administratrice du CEFJ.

Elle a félicité Frank Marilly pour les mesures exceptionnelles prises par Shiseido en cette période difficile et l’a remercié pour sa participation au groupe de travail sur la disruption digitale et la beauté. Shiseido a accepté d’organiser cet événement à leur siège social.

  • Avec la participation de Tokyo de Mme Mayumi Tachikawa, Présidente, Makanai Cosmé.

Elle évoque l’impact du COVID-19 sur leurs activités dans les cosmétiques. Ils ont d’ailleurs réagi très vite à ce nouveau contexte en lançant une nouvelle marque de soins à faire soi-même avec des tutoriels vidéos.

  • « Les valeurs sportives sont un exemple pour le maintien de la solidarité » par Mme Séverine Desbouys, CEO, DSC.

Elle partage son soulagement suite à l’annulation et au report des compétitions sportives comme les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo ou encore le Tour de France. La situation sanitaire liée aux COVID-19 ne doit pas faire oublier la nécessité de rester solidaires en toutes circonstances. De grands sportifs se sont d’ailleurs portés volontaires pour aider le personnel soignant dans certains établissements hospitaliers.

  • Mot de conclusion du Président Délégué du CEFJ, M. Pierre Kuchly.

Il a remercié l’ensemble des participants de leur présence et invite tout le monde à rester prudents pendant et surtout après le confinement… Il félicite également toutes les initiatives menées par les entreprises en cette période délicate. Les entrepreneurs étant très fragilisés en ce moment, beaucoup de questions restent sans réponse pour l’instant notamment sur la responsabilité de l’entreprise vis-à-vis de ses salariés à la fin du confinement. Quelles mesures et quelles protections juridiques seront mises à place pour que les entreprises et leurs salariés puissent reprendre leurs activités en toute sérénité et en sécurité ? Sujet à suivre.…. //

View Post

Télétravail au Japon : une évolution sociologique forcée

Par Aurélia Dejulliard

La difficulté du télétravail au Japon

L’état d’urgence annoncée, de nombreuses entreprises ont décidé dans la précipitation d’interdire aux employés de se rendre aux bureaux sans avoir pu anticiper la mise en place des dispositifs du télétravail. Le gouvernement avait pourtant mis cette mesure à l’agenda en lançant les “Journées du télétravail 2020” prévues pour la période des JO de Tokyo. Elles avaient pour objectif de décongestionner le trafic pendant les événements internationaux, mais ce n’est désormais plus le cas suite à leur report en 2021. Selon une enquête réalisée par Persol Research Institute, du 9 au 15 mars 2020, auprès d’environ 20 000 employés, 13,2% des travailleurs ont déjà l’expérience de télétravail. C’est très peu.  Il est en général appliqué dans le domaine des services, la fabrication et le secteur financier où l’IA ou la robotisation permettent une organisation éclatée et un contrôle à distance. En revanche, il est faible dans le secteur médical et l’éducation. Cette situation pourrait évoluer rapidement en raison du Covid-19, en France de nouveaux services digitaux sont lancés comme les consultations médicales à distance (Livi) ou encore des plateformes de cours en ligne qui ont été généralisées par l’éducation nationale mais aussi par les universités, les écoles privées de manière progressive et le secteur culturel. Le Japon étant une grande puissance technologique, il est fort à parier que de nouvelles initiatives iront dans ce sens.

Dans un pays où le présentiel est encore extrêmement important et très apprécié par la hiérarchie, c’est tout un management qui est à réinventer. Comment encadrer des salariés qui ne sont physiquement pas présents ? Plateforme de coworking, sharepoint, chat, visio… autant d’outils qui doivent être assimilés en très peu de temps, ce qui ne rassurent pas les dirigeants souvent d’une génération peu familière des nouveaux modes de communication.

Un autre facteur freine le développement de cette pratique : une gouvernance de l’information encore trop peu dématérialisée. Formulaires, factures et tampons sur papier restent encore trop courants.  Du côté des salariés, l’équilibre vie privée, vie professionnelle peut être difficile à tenir, entre culpabilité, volonté d’en faire toujours plus pour l’entreprise et gestion de la vie familiale suite à la fermeture notamment des écoles. Des consultants conseillent d’ailleurs aux nouveaux télétravailleurs de privilégier le travail de fond à la durée du temps de travail pour éviter les débordements et la charge mentale.

Aller plus loin

En France

www.teletravailler.frest un site gouvernemental pour informer et promouvoir le télétravail sur l’ensemble du territoire. Il donne de nombreuses informations sur le cadre législatif en France et en Europe, dans le domaine public comme privé. (http://www.teletravailler.fr/observatoire/en-france)

Au Japon

Le Ministère des affaires intérieures et des communications publie également des guides pour le télétravail. (https://www.soumu.go.jp/main_sosiki/joho_tsusin/telework/furusato-telework/guidebook/index.html)

Le contrepied du confinement : la solidarité

On observe en France depuis le début du confinement en date du 17 mars une foule d’initiatives pour palier à l’ennui, à l’angoisse, au manque de lien social ou à la promiscuité. De nombreux médias, des institutions publiques, des établissements culturels, des bibliothèques ont donné un accès libre à de nombreux contenus en ligne pour les adultes et les enfants. Des humoristes amateurs n’hésitent pas à diffuser des vidéos sur leur quotidien de confinés, qui font le tour des réseaux sociaux. On rit des visios professionnels loupés, des problèmes de connexion, des enfants qui font irruption en pleine interview, des tensions dans le couple, de la prise de poids, des addictions aux séries TV… Des comédiens organisent des jeux au balcon, des coachs sportifs des cours devant leur immeuble à distance, des festivals de films improvisés chez soi sont lancés, des services aux personnes âgées et isolées s’organisent, la créativité arrive de toute part. En même temps la population pense aussi beaucoup aux professionnels de santé qui tous les jours font face à la pandémie dans des conditions difficiles : saturation des hôpitaux, manque de masques, nombre de décès journaliers importants… C’est pourquoi un mouvement de soutien est né naturellement chez les français (bien latins !). Tous les soirs à 20h, les gens applaudissent le personnel soignant pour rendre hommage à leur courage en cette période critique. Le lundi 13 avril, le Président Macron d’ailleurs a programmé son allocution à 20h02 pour que tout le monde puisse applaudir au balcon.  Au Japon, les médias ont également réagi en offrant un accès libre à leur contenu pour les familles et le maintien de la vie scolaire. Des artistes et des personnalités diffusent des vidéos sur youtube tout en invitant la population à rester à domicile. Le Japon n’est pas encore confronté au confinement pour l’instant, mais on peut compter sur des initiatives originales de la part des japonais pour faire face à cette crise.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le télétravail, IMACREA (Président M. Shingo SUZUKI, Tokyo) membre du CEFJ est une société japonaise spécialisée dans le travail à distance fort d’un réseau 50 000 personnes connectées (centre de contact, outsourcing, aide à l’introduction du télétravail). Une activité qui est complètement dans l’air du temps compte-tenu du contexte de distanciation sociale imposé par le confinement. Contactez-les !