CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais
Un comité créé par
Browse Author by Aurelia Dejulliard
View Post

Foire Art Paris Art Fair : Deux artistes présentés par le Membre CEFJ, Pierre-Yves Caër Gallery


Dans sa série « Air », le peintre Akira Kugimachi ouvre des fenêtres sur les Alpes suisses. Par l’utilisation de pigments minéraux naturels, il trouble le regardeur et porte la peinture aux frontières de la photographie. Intrigué par les oppositions et les complémentarités des deux médiums, Jacques Bosser questionne les deux techniques de multiples façons. Les associations dans une même œuvre de photographies et de peintures sont ainsi pour lui une manière d’étudier les liens entre corps féminins, toujours photographiés en noir et blanc, et sa graphie personnelle, souvent très colorée.

En savoir plus sur la Foire Art Paris Art Fair 2019


L’exposition de Jacques Bosser à la galerie se poursuit parallèlement jusqu’au 27 avril.

En savoir plus sur Jacques Bosser


Pierre-Yves Caër Gallery 

7, rue Notre-Dame de Nazareth

75003 Paris

Tél : +33 1 42 78 39 41

http://www.pierreyvescaer.com

Horaires 

Mardi de 14h à 19h

Du mercredi au samedi

De 11h à 19h

Métros

Ligne 3 : Temple

Lignes 3, 5, 8, 9 et 11 : République

View Post

Voyage au cœur de la production du sencha avec deux millésimes ! : Pâtisserie TOMO

Nous découvrirons toutes les étapes de fabrication du thé japonais : de la cueillette à la transformation.
Pour nous rendre compte du potentiel de garde et de la richesse du thé, lorsque les étapes de production ont été menées avec art et savoir faire, nous dégusterons un thé de la récolte de printemps 2018 et un autre du millésime 2003 !

Cet atelier sera animé par le sommelier Yasu Kakegawa (Nihoncha Instructor).
Enfin, nous terminerons la dégustation par une notre sucrée, avec une douceur spécialement préparée par la pâtisserie Tomo.


Le dimanche 31 mars 2019 de 14h à 15h environ

Tarif : 25€ réservation ici: eriko.fujihara@patisserietomo.fr


Pâtisserie TOMO

11 rue Chabanais, 75002 Paris

View Post

Nouveau membre CEFJ : Association pour le Souvenir de la Mission Faure (1919-1920) (ASMF)

La Mission militaire française de l’aéronautique au Japon (1919-1920) : La Mission Faure

 

A la première guerre mondiale, le Japon demande à la France des matériels aéronautiques et l’envoi d’une mission militaire aéronautique. Le colonel Jacques-Paul Faure est nommé officiellement en 1918,  “Chef de la Mission Militaire Française de l’Aéronautique au Japon”, par Clemenceau. L’équipe de cette Mission militaire apporte au Japon ses technologies, et son savoir-faire au Archipel nippon.


M. Patrick Arcouët, Président de l’Association pour le Souvenir de la Mission Faure (1919-1920)(ASMF) assistera à la cérémonie commémorative pour le 100e anniversaire de la Mission Militaire française de l’aéronautique au Japon, qui aura lieu au Parc mémorial aéronautique de Tokorozawa au 6 et 7 avril 2019. M. Heri-Nicolas Arcouët, le grand-père de M. Patrick Arcouët, travaillait dans la Mission Faure en tant qu’interprète. 


En savoir plus sur la cérémonie commémorative pour le 100e anniversaire de la Mission Militaire française de l’aéronautique au Japon, au Parc mémorial aéronautique de Tokorozawa : en japonais.

View Post

KAMPAI – Lieu événementiel de gram 3・Membre CEFJ

Date : Le vendredi 29 mars 2019, vers 8h30-11h30.

Adresse : 146, RUE MONTMARTRE 75002 PARIS

L’inscription est obligatoire pour cet événement. Si vous souhaitez visiter KAMPAI, nous vous remercions de contacter :

Mme. Alice Inoue

Tél SMS 06.84.70.95.20

Mail : alice.inoue@gram3.com

View Post

Conférence : Cas d’un compositeur japonais travaillant en France – Attitude face à deux cultures musicales

≪Depuis la Restauration de meiji il y a 150 ans, le Japon a commencé à importer activement la musique européenne. Aujourd’hui, il y a beaucoup de jeunes musiciens japonais qui viennent en France pour approfondir leurs études musicales.

Lorsque je suis entré dans la classe d’écriture au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, en 1974, je me suis aperçu qu’il y avait une grande différence entre ma sensibilité musicale et celles des compositeurs occidentaux. A cette époque, je ne connaissais pas la musique classique japonaise à laquelle j’aurais pu me référer. J’ai donc décidé d’écrire la seule musique que j’entends en mon for intérieur. Au fur et à mesure, je me suis rendu compte qu’il s’agissait bien de l’esthétique japonaise.

Alors, quelle est la différence entre ces deux cultures musicales ?  ≫

Susumu YOSHIDA

Susumu YOSHIDA est né en 1947, à Tokyo. Après une licence ès Economie Politique à l’Université de Keio (Tokyo), il prend des leçons particulières avec Tomojiro IKENOUCHI, professeur honoraire à l’Université Nationale des Beaux-Arts et de la Musique de Tokyo. Arrivé en France en 1972, il travaille avec Jean-Claude HENRY et Roger BOUTRY au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient les 1er Prix de Contreponit et Prix d’Harmonie. En 1976 il entre dans la classe de composition d’Olivier MESSIAEN, Betsy JOLAS et Ivo MALEC où le 1er Prix lui est décerné.

La plupart de ses œuvres sont des commandes du Ministère de la Culture, de l’Opéra National de Paris, de la Radio France, de la Saarländischer Rundfunk et du Japan Philharmonic Symphony Orchestra. Jouées dans toute l’Europe et au Japon par des orchestres et des ensembles de premier plan, elles sont éditées chez Durand et chez Billaudot.

Parmi ses œuvres : Sumidagawa Opéra-Nô, Quartettino, Cinq Haïkaï pour orchestre, Quatre Saisons Japonaises pour violon et orchestre à cordes. Susumu Yoshida a été compositeur en résidence à la Scène Nationale de Quimper (2007 – 2008) et au Conservatoire d’Aix-en-Provence (2009 – 2010).

Crédits photo :Caroline Ablain

Un pot amical suivra cette conférence  

Réservation dans la limite des places disponibles

au 01.44.39.30.40 ou par mail : siegeparis@ffjs.org


Fondation Franco-Japonaise Sasakawa

27, rue de Cherche-Midi, 75006 Paris (2ème étage gauche)

Métro : Sèvres-Babylone ou Saint-Sulpice

View Post

JACQUES BOSSER «Le souffle des kami, rétrospective japonaise»

Par son travail artistique, Jacques Bosser s’est constamment ingénié à faire dialoguer entre eux deux mondes – celui de la photographie et celui la peinture –, des cultures fortes – celle de l’Afrique, celles de l’Asie, celle de la Bretagne… –, deux dimensions de l’homme – le corps et l’esprit. Pierre-Yves Caër Gallery fait le choix de mettre l’accent sur l’influence du Japon dans l’œuvre de Jacques Bosser, en particulier sur ce lien invisible mais que la culture japonaise rend si prégnant entre le monde des esprits – les kami– et le monde des hommes.

L’exposition de Jacques Bosser « Le souffle des Kami, rétrospective japonaise » s’inscrit dans un des parcours de visites guidées des Jeudis Arty.  Le 16 mars 2019, Pierre-Yves Caër Gallery ouvre un peu plus grand ses portes pour laisser Jacques Bosser parler de son exposition et de ses oeuvres à toute la famille.

16h Visite Famille

17h30 Visite Adultes

Pierre-Yves Caër Gallery

7, rue Notre-Dame de Nazareth, 75003 Paris

Tél : +33 1 42 78 39 41

http://www.pierreyvescaer.com/

Métros 

Ligne 3 : Temple

Lignes 3, 5, 8, 9 et 11 : République

View Post

Le Japon au Salon Mondial du Tourisme à Paris

Comme tous les ans, l’Office National du Tourisme Japonais sera présent au Salon Mondial du Tourisme, qui se déroulera du jeudi 14 au dimanche 17 mars à Paris.

 Lieu : Parc des Exposition Paris Porte de Versailles
 Stand : D50, Pavillon 4

Avec ses 13 partenaires, le JNTO vous apportera toutes les informations dont vous avez besoin pour mieux organiser votre voyage. Profitez de votre visite pour discuter avec des professionnels du tourisme japonais et découvrez tout le charme de l’archipel.

 Nos co-exposants :

Et bien sûr, afin de vous imprégner de la culture japonaise, différentes attractions telles que calligraphie, cérémonie de thé, atelier d’origami, dégustation de saké sont prévues sur notre stand durant les quatre jours.
A ne pas manquer : performance de danse Yosakoi (danse traditionnelle de la ville de Kochi) et concert de Sanshin (instrument à cordes d’Okinawa). Une occasion spéciale pour découvrir la culture et l’histoire des régions encore méconnues. Rendez-vous le samedi 16 à 14h !

▶ Horaires des attractions

Plus de détail sur le salon : https://www.salons-du-tourisme.com/Paris

JNTO Office National du Tourisme Japonais
4, rue de Ventadour 75001 Paris 
Tel. +33 1 42 96 20 29 (de 9h30 à 13h du lundi au vendredi)
www.tourisme-japon.fr / www.facebook.com/DecouvrirleJapon / info@tourisme-japon.fr

View Post

Expositions autour du design et du textile

Somé&Ori (du 19 au 31 mars)

Dans la région de Kyoto, le tissage et l’impression de tissu (de soie notamment) est un savoir-faire ancestral qu’ il est important de valoriser, de partager et de préserver à travers les âges. Afin d’ honorer ces trésors artisanaux et leurs créateurs, le projet Somé&Ori réunit à Atelier Blancs Manteaux 9 manufactures parmi les plus prestigieuses de la région de Kyoto. Les acteurs de Somé&Ori sont fiers de leur origine, soudés et mus par une philosophie commune, celle de préserver un patrimoine d’ exception qu’ils ont envie de faire découvrir, de partager, et de mettre au service du reste du monde, en adaptant leur savoir-faire à ses besoins, ceux d’ une vie contemporaine où la mode et le luxe sont leurs plus beaux atouts.

KANTO + KANTO (du 19 au 31 mars)

En parallèle de Somé&Ori, Atelier Blancs Manteaux a le plaisir de présenter une sélection raffinée d’objets conçus dans le Kanto, région japonaise proche de Tokyo. Souvent perçue comme la région la plus industrialisée du Japon, elle n’en oublie pas pour autant son artisanat, vivace grâce aux luxuriantes ressources naturelles locales et aux sites naturels d’ exception : Mont Fuji, rivière Tonegawa, Lac Notan, … Les sols du Kanto, riches en minéraux, permettent une agriculture fertile mais raisonnée ainsi qu’une industrie de pointe respectant encore des techniques traditionnelles. Etoles en soies, verreries, poteries ou encore Arts de la table devraient ravir les amateurs de Japon. A noter que le designer français Guillaume Bardet a participé à la conception d’ un plateau et d’ un support indépendant en métal de couleur qui, une fois réunis peuvent servir de table basse. Un bel exemple de collaboration innovante entre designer français et artisans japonais.

Chiso (du 19 au 21 mars)

L’ambition de la maison Chiso est la transmission de la technique traditionnelle de l’okedashi shibori, une technique de teinture par ligature du tissu. La maison Chiso fabrique des kimonos à Kyoto depuis 460 ans. Avec plus de 600 artisans qui travaillent pour elle depuis sa création, la maison Chiso maîtrise une variété de modèles et de techniques considérables qui en font une marque de prestige.

Le but de ce projet est de perpétuer cette technique originale de teinture ancestrale. Chaque étape de fabrication d’ un kimono est très raffinée et très précise, chaque artisan a son rôle à jouer. Le savoir-faire de l’okedashi shibori utilisé lors de la fabrication des Kimonos de la marque Chiso, aux motifs colorés et à la douceur infinie, risque de disparaître. En effet la vente de kimonos se raréfie et les artisans détenteurs de ce savoir- faire vieillissent de plus en plus.

View Post

Terre d’écueil : N°17 de Japon infos

À LA UNE

Dans ce numéro, découvrez notre dossier général sur les notions d’exclusion. En effet, alors que le tourisme explose dans l’Archipel, loin du regard des visiteurs, d’autres étrangers ne sont pas aussi bien accueillis lorsqu’il s’agit d’immigration. Ils rejoignent, à la marge de la société, les exclus du système…

LA NATURE SE RÉVEILLE

Ce mois-ci, notre double page illustrée par Nippon100 sera dédiée à la floraison. Elle commence par celle des abricotiers du Japon, plus communément appelés pruniers. Des pétales touchants qui ouvrent ensuite le bal d’un impressionnant calendrier floral…

RENCONTRE : Le combat d’une lycéenne

Notre quatrième de couverture de ce mois est consacrée à Rui Horaguchi, une jeune lycéenne aux yeux tournés vers l’avenir.

Elle revient sur la destruction de son école par le tsunami et nous raconte la force qu’elle en a tiréeUne résilience marquée par le concours inattendu du rugby…

View Post

Concours de projets Japan Workshop 2019

 Les lauréats se verront offrir un séjour d’une dizaine de jours au Japon : le Japan Workshop, un programme qui leur permettra d’enrichir leur réseau personnel et de découvrir des aspects méconnus de la société japonaise : ainsi auront-ils le privilège de visiter des grandes entreprises des établissements culturels et des institutions académiques; ils pourront aussi rencontrer de jeunes leaders de l’économie et des chercheurs; il est également prévu d’organiser pour eux des échanges avec des professionnels dans les domaines d’excellence que sont au Japon l’automobile, le design, la mode, les nouvelles technologies, la recherche scientifique, la gastronomie, l’art traditionnel et contemporain, l’architecture, etc… Une chance de réaliser vos projets les plus ambitieux vous attend à la Maison de la culture du Japon à Paris.

 

Pour savoir plus à propos des Concours de projets Japan Workshop 2019 et pour l’inscription.

 

Organisateur : 

 

La MCJP : La Maison de la culture du Japon à Paris

Depuis 1997, la MCJP pré­sente la culture japo­naise qu’elle soit tra­di­tion­nelle ou contem­po­raine à un large public.