CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais
Un comité créé par

Entretien avec Hideyuki KASUGA, entrepreneur, chercheur, producteur, galeriste de la « gallery de kasuga »

BIOGRAPHIE

Hideyuki KASUGA, né en 1973, à NAGANO. Entrepreneur, chercheur, producteur, galeriste. Obtenu un Master à l’institut de technologie de Tokyo en 1999. Après son expérience professionnelle chez  un grand fabricant de composites, il a étudié en France à l’Université d’Aix-Marseille. Puis en 2006,  il a rejoint Nippon Kogyo Co., Ltd. à Paris et il a été président entre 2009 et 2012. Création de « BLANC BIJOU » à Paris en 2009 et « hide kasuga 1896» en 2012. Il a obtenu un doctorat à l’Université de Shinshu en 2018. Nouvelle activité en 2019 : Création de« kasuga LABO ». Chercheur invité à l’Institut des Sciences et du Génie de l’Université de Waseda, ouverture de la « gallery de kasuga » à Omotesando, Tokyo. Publication d’un article intitulé “Mise en place d’une méthode de recyclage des déchets de PTFE”.

ENTRETIEN

1. Racontez-nous votre expérience professionnelle  (le passage de NiKKi Fron à BLANC BIJOU,  la réussite de BLANC BIJOU, l’arrivée de la création de « hide k 1896 » qui exprime le monde en noir.)

Après la récession de 2008, j’ai succédé à ma famille, chez un fabricant d’équipement industriel japonais. Je pensais que le Japon ne survivrait pas sur le marché mondial sans créer une activité de fabrication à haute valeur ajoutée. J’ai créé alors la marque «BLANC BIJOU PARIS» à Paris en 2009 afin d’ouvrir de nouveaux marchés dans le secteur de la consommation en utilisant des ressources de gestion(matière blanche éternelle PTFE) dans le domaine industriel de notre famille. Notre marque a remporté le «Highlight Material» chez MAISON & OBJET PARIS. Nous avons développé nos produits en nous étendant à l’art, aux arts de la table, aux bijoux raffinés, etc. Alors, en 2012, afin de construire un programme d’affaires fusionnant la fabrication (en amont) et le marché (en aval), j’ai quitté l’entreprise de ma famille. J’ai fondé ma propre entreprise de création «hide kasuga 1896» et j’ai établi la marque de carbone «hide k1896» à Tokyo. Nous développons des produits en fibres de carbone tels que sacs et accessoires utilisant le nouveau matériau «carbone doux» inventé par Hideyuki Kasuga. Nous collaborons  également avec Leica, LEXUS et The Okura TOKYO.

2. Expliquez-nous « SCIENCE TO ARTS » que vous voulez vous exprimer à « Gallery de kasuga » qui vient d’ouvrir. Disons que votre gallery est un Central Commercial, comment vous pensez à l’utiliser ?

La « gallery de kasuga » créé par le Docteur en ingénierie Hideyuki Kasuga est un nouveau complexe commercial doté des fonctions telles que “Galerie”pour exposer des œuvres d’art contemporain et “Académie” sur le thème de la science, de l’art, des affaires et des objectifs de développement durable. Notre galerie se développe avec notre marque «BLANC BIJOU PARIS»  spécialisée en matière blanche éternelle née à Paris et notre marque «hide k 1896»  caractérisée par un nouveau matériau, le carbone doux. L’installation se compose de trois zones distincts : “Galerie”, “Lounge” et “Salon”.

3. Quels sont la position et le rôle de la France pour votre activité?

J’ai découvert en France des stratégies de croissance et la création de business telles que «la fusion de la science et de l’art», «des marques qui attirent sans cesse le monde entier» et «la fierté de son pays».

4. Pourriez-vous nous dire des points forts pour ceux qui visitent votre galerie.

« Gallery de kasuga » est un lieu qui diffuse une nouvelle culture japonaise fusionnant  tradition et innovation, science et art.

5. Quelle est votre ambition suivante ?

Notre objectif est d’exporter «BLANC BIJOU PARIS», «hide k 1896» et «gallery de kasuga» sur le marché mondial avec un contenu qui représente le Japon.

6. Avez-vous des idées sur votre ville natale Nagano?

Je voudrais voir se développer la préfecture de Nagano qui est riche de sa nature et de sa technologie industrielle avec un potentiel élevé, représentant le Japon pour devenir une préfecture avec une plus grande valeur ajoutée.