CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais
により設立された委員会

La danseuse malade de Kim Itoh

23 & 24 juin 2022 à 20 heures
Premier solo de Kim Itoh depuis 16 ans, cette pièce est basée sur le livre La danseuse malade que Tatsumi Hijikata écrivit en 1983 chez La Maison de la Culture du Japon à Paris (MCJP).

Kim Itoh est danseur, chorégraphe, directeur de la compagnie GERO. Il devient l’élève du danseur de butô Anzu Furukawa en 1987 et fonde sa compagnie Kim Itoh & The Glorious Future en 1995. Il remporte le prix du concours international de Bagnolet l’année suivante, un prix Shuji Terayama lors des Asahi Performing Arts Awards en 2002, le Yokohama Culture Award en 2008. 

Un homme tombe sur un livre dans l’appartement d’un autre. Il commence à le feuilleter et, peu à peu, est happé par son univers mystérieux. Lisant à haute voix, jouant avec les mots, mais aussi de sa guitare, il va se transformer en shaman. Ce processus est identique à la découverte du butô, il y a plusieurs dizaines d’années, par Kim Itoh qui, fasciné par cet ouvrage de Hijikata, devint danseur. Avec ce solo, il revit ce moment crucial de sa jeunesse.

Après avoir pratiqué la danse butô auprès d’Anzu Furukawa, Kim Itoh crée la compagnie Kim Itoh and the Glorious Future en 1995 et remporte le prix du Concours Bagnolet l’année suivante. Il monte des pièces inventives en confrontant le butô et la danse contemporaine  à d’autres formes d’art. 

En 2006, après avoir présenté Kinjiki à la Biennale de Lyon et au Tanzhaus à Düsseldorf, il s’éloigne du milieu du spectacle et fait le tour du monde. De retour au Japon, désireux de former des danseurs, il reforme sa compagnie. En 2015, il crée le collectif de performeurs Gero avec lequel il poursuit ses recherches sur l’expression corporelle et le son.

Maison de la Culture du japon à Paris (MCJP) :

Grande salle (niveau -3) 
Tarif 10 € / réduit,  adhérent Maison de la Culture du japon à Paris et Centre National de la Danse (CND): 5 €
Réservation  à partir du 22 avril (www.mcjp.fr)
Durée : 60 min en japonais  surtitré en français et anglais
Avec le CND, Centre National de la Danse

Pour plus d’informations