CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais
Un comité créé par

Pâtisserie TOMO

Deux chefs : Romain Gaia et Takanori Murata, deux conceptions de la patisserie, et pourtant une même envie de faire découvrir l’art de la patisserie japonaise.

Romain Gaia est français et vit la moitié de l’année au Japon.Un apprentissage sérieux de la langue japonaise lui permet de pénétrer le monde très fermé des wagashi. Il travaille donc au Japon pour mieux comprendre et maîtriser cette culture ancestrale. A son retour il lance le projet TOMO avec pour but de faire découvrir le Dorayaki et les wagashi au français, de façon populaire mais sans aucun compromis sur la qualité et la saisonnalité qui fait l’essence des wagashi. Le Dorayaki devient donc la base de ses créations et lui permet de faire se rencontrer les deux cultures à travers son artisanat. Takanori Murata est japonais, et vit en France.
Issu d’une famille de pâtissiers de wagashi traditionnels de la région de Nagoya, il a été le Chef Pâtissier du restaurant Aida (Paris 7ème), au sein du Salon de thé Walaku. Sa volonté de faire découvrir la pâtisserie japonaise artisanale est telle qu’il confectionne lui même et à la main chaque produit utilisé dans ses pâtisseries. Le fameux Anko (confit de haricot rouge Azuki) est sa spécialité.

Lorsque Romain Gaia décide de créer TOMO, le chef Murata le rejoint avec la même volonté:
offrir un vrai produit artisanal, respecter le cycle des saisons et offrir les pâtisseries japonaises les plus honnêtes possible.