CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais
Un comité créé par

Expositions autour du design et du textile

Du 19 au 31 mars à l'Atelier Blancs Manteaux

Atelier Blancs Manteaux expose des tissus innovants venus du japon du 19 au 31 mars. 

 

Somé&Ori (du 19 au 31 mars)

Dans la région de Kyoto, le tissage et l’impression de tissu (de soie notamment) est un savoir-faire ancestral qu’ il est important de valoriser, de partager et de préserver à travers les âges. Afin d’ honorer ces trésors artisanaux et leurs créateurs, le projet Somé&Ori réunit à Atelier Blancs Manteaux 9 manufactures parmi les plus prestigieuses de la région de Kyoto. Les acteurs de Somé&Ori sont fiers de leur origine, soudés et mus par une philosophie commune, celle de préserver un patrimoine d’ exception qu’ils ont envie de faire découvrir, de partager, et de mettre au service du reste du monde, en adaptant leur savoir-faire à ses besoins, ceux d’ une vie contemporaine où la mode et le luxe sont leurs plus beaux atouts.

KANTO + KANTO (du 19 au 31 mars)

En parallèle de Somé&Ori, Atelier Blancs Manteaux a le plaisir de présenter une sélection raffinée d’objets conçus dans le Kanto, région japonaise proche de Tokyo. Souvent perçue comme la région la plus industrialisée du Japon, elle n’en oublie pas pour autant son artisanat, vivace grâce aux luxuriantes ressources naturelles locales et aux sites naturels d’ exception : Mont Fuji, rivière Tonegawa, Lac Notan, … Les sols du Kanto, riches en minéraux, permettent une agriculture fertile mais raisonnée ainsi qu’une industrie de pointe respectant encore des techniques traditionnelles. Etoles en soies, verreries, poteries ou encore Arts de la table devraient ravir les amateurs de Japon. A noter que le designer français Guillaume Bardet a participé à la conception d’ un plateau et d’ un support indépendant en métal de couleur qui, une fois réunis peuvent servir de table basse. Un bel exemple de collaboration innovante entre designer français et artisans japonais.

Chiso (du 19 au 21 mars)

L’ambition de la maison Chiso est la transmission de la technique traditionnelle de l’okedashi shibori, une technique de teinture par ligature du tissu. La maison Chiso fabrique des kimonos à Kyoto depuis 460 ans. Avec plus de 600 artisans qui travaillent pour elle depuis sa création, la maison Chiso maîtrise une variété de modèles et de techniques considérables qui en font une marque de prestige.

Le but de ce projet est de perpétuer cette technique originale de teinture ancestrale. Chaque étape de fabrication d’ un kimono est très raffinée et très précise, chaque artisan a son rôle à jouer. Le savoir-faire de l’okedashi shibori utilisé lors de la fabrication des Kimonos de la marque Chiso, aux motifs colorés et à la douceur infinie, risque de disparaître. En effet la vente de kimonos se raréfie et les artisans détenteurs de ce savoir- faire vieillissent de plus en plus.