CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais
Un comité créé par

Mitsubishi Electric 2013-14: bénéfice net doublé, nouvelle hausse espérée

Le groupe japonais d’électronique, de systèmes industriels et appareils électroménagers Mitsubishi Electric a annoncé lundi un bénéfice net plus que doublé pour l’exercice 2013-2014, grâce à de solides performances dans toutes ses activités qui devraient perdurer cette année.

Le groupe s’est très bien relevé après avoir connu une année 2012-2013 un peu plombée par une importante charge exceptionnelle liée à une affaire de surfacturation d’équipements au gouvernement.

Dans un contexte économique bien meilleur, Mitsubishi Electric a profité d’une forte demande d’équipements d’infrastructures, de matériels industriels ou encore de composants et appareils électroménagers.

Son chiffre d’affaires a progressé de 13,7% sur un an à 4054 milliards de yens (30 milliards d’euros).

Le groupe a ainsi dégagé un bénéfice net de 153,5 milliards de yens (1,1 milliard d’euros), en hausse de 120%, et un bénéfice d’exploitation de 235,2 milliards de yens (+54,6%).

Dans le détail, Mitsubishi Electric a fait état de bonnes ventes pour les grosses infrastructures immobilières au Japon et en Chine.

Il a aussi bénéficié des commandes d’automations pour la fabrication de véhicules aux Etats-Unis, en Chine et au Japon. Il s’est en outre félicité d’une augmentation de la demande pour les systèmes de production de composants de smartphones notamment.

L’activité des systèmes d’information a elle aussi vu monter ses ventes et bénéfices grâce à un quatrième trimestre qui a rattrapé les faiblesses des trois premiers.

Enfin, la division des composants est redevenue rentable grâce à une augmentation de la demande de modules électriques, de cellules optiques ou encore d’écrans à cristaux liquides (LCD) pour des équipements industriels ou des automobiles.

Dans le domaine de l’électroménager et des panneaux solaires, les ventes ont également grimpé de même que les bénéfices, en partie du fait du surcroÎt de demande intervenu au Japon dans les dernières semaines de l’exercice, juste avant une augmentation de la taxe sur la consommation (équivalent de la TVA française).

Dans toutes ses activités, les revenus tirés de l’étranger ont été amplifiés par les effets de change, le dollar et l’euro s’étant appréciés par rapport au yen.

Se jugeant bien placé pour profiter de l’embellie économique qu’il espère voir se poursuivre au Japon et à l’étranger, Mitsubishi Electric table sur une nouvelle amélioration de ses résultats pour l’exercice en cours débuté le 1er avril.

Il table sur un bénéfice net de 175 milliards de yens (+14% sur un an), sur un bénéfice d’exploitation de 250 milliards (+6%) et un chiffre d’affaires de 4180 milliards (+3%).

 

La source: romandie.com

Auteur: afp/rp