CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais CEFJ - Comité d'échanges Franco-Japonais
Un comité créé par

BISHIN JUMONJI « Wabi, une esthétique d’avant-garde »

Du 31 janvier au 23 février 2019

La dernière fois que l’illustre photographe japonais Bishin Jūmonji présenta certaines de ses photographies lors d’une exposition individuelle hors du Japon, c’était en 1990 au Museum of fine Arts de Boston. En 2019, il accepte à nouveau d’exposer hors de son pays une sélection d’une quarantaine de photographies, sur le thème du wabi : à Paris, dans la galerie Pierre-Yves Caër, dédiée à l’art contemporain japonais, du 31 janvier au 23 février 2019.

L’exposition  « Wabi, une esthétique d’avant-garde » propose de redécouvrir l’un des mouvements esthétiques japonais les plus portés au regard du monde. Bishin Jūmonji se fait le défenseur du Wabi autant qu’il nous rappelle à quel point ce mouvement fut perçu comme une disruption, un concept d’avant-garde.

Qu’est-ce que le wabi ?

Ce concept naît au XIIème siècle au Japon. Il est autant un mouvement esthétique, une disposition spirituelle liée au bouddhisme et une éthique. Il renvoie à la plénitude autant qu’à la modestie que l’on peut éprouver face aux beautés naturelles. Il prône le retour à une simplicité, à une ouverture bienveillante au monde où l’on reconnaît la beauté des choses imparfaites, éphémères et modestes.

Biographie de l’artiste

Bishin  Jūmonji naît à Yokohama en 1947. À vingt ans, il lit sur son lieu de travail les mots « chambre noire » pour la première fois et décide de devenir photographe. Il acquiert son indépendance en 1971. Sa première  œuvre, Untitled (Sans titre), est présentée au public lors de l’exposition  « New Japanese Photography » au Musée dʼArt Moderne (MoMA) de NewYork en 1974.  Depuis ses débuts et jusquʼà aujourdʼhui, cʼest avec constance quʼil cherche à étendre lʼimage de la photographie, à pénétrer la mémoire et lʼesprit des spectateurs.

Depuis juillet 2018, la série d’événements « Japonismes 2018 : Les Âmes en Résonance » , présente en France l’extraordinaire richesse de la culture japonaise dans tous types d’expression : arts plastiques, musique, théâtre, audiovisuel, art de vivre. Une telle concentration dans le temps d’évènements artistiques entre le Japon et la France n’avait pas été réalisée depuis trente – sept ans. Cet événement a aussi l’ambition de faire travailler ensemble la France et le Japon, de faire dialoguer les sensibilités artistiques et culturelles des deux pays, de tenter de diffuser cette résonance au monde.
L’exposition « Wabi, une esthétique d’avant – garde » bénéficie du statut « Programme Associé Japonismes 2018 ».
Grâce à la persévérance de Naoko Ohta, ancienne conseillère scientifique de la Bibliothèque Nationale de France pour la photographie japonaise et aujourd’hui commissaire d’expositions photographiques à travers le monde, Pierre-Yves Caër Gallery a l’honneur d’accueillir la première exposition individuelle de photographies de Bishin Jūmonji hors du Japon.